N’oublions pas que l’agriculture a pour vocation première de nourrir l’humanité et non pas faire de l’argent…

Le drone en attente de survol. Guidé par GPS, le drone sillonne la parcelle dans son intégralité. Son capteur multispectral développé par l’INRA, permet d’établir une carte d’observation précise d’une variable agronomique (biomasse, taux de chlorophylle). Ces données sont ensuite traduites sous forme de cartographies indiquant soit une préconisation d’une dose moyenne d’azote, soit un zonage de la préconisation d’azote, soit une carte de modulation automatique d’azote compatible tout matériel agricole, selon les besoins de l’agriculteur.


Commentaire

AGRICULTURE — Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *